Le dernier S.O.S. du Salon Suisse

 

Novembre 2015. Les dernières rencontres « S.O.S. Dada » du Salon Suisse se sont déroulées durant le week-end de clôture de la 56e Biennale de Venise, avec, entre autres, une visite du Théâtre Marinoni sur le Lido, dans le sillage de la mort lente à Venise.

 

Francesca Sarah Toich a récité des passages de la Comédie divine de Dante et Philippe Eustachon lu des extraits du Livre des morts des anciens égyptiens ainsi que des textes d’Antonin Artaud, tandis que l’artiste Paul Polaris allait pêcher ses organes dans la mer.

 

Le dernier Salon a également accueilli un beau dialogue avec László F. Földényi sur la dimension mystique de Dada, ainsi qu’un concert du pianiste Thomas Bächli, avec, au programme, les sonorités d’Erik Satie et des compositions mystiques du 19e siècle, en hommage à Hugo Ball.

 

Traversée de la tempête sur un pont éphémère en bois, lors de la fête vénitienne Festa della Madonna della Salute, pour se laisser imprégner à l’Eglise della Salute de la « très ancienne cadence de la lamentation sacrée, le style de ces chants liturgiques qui répandent leur plainte à travers toutes les églises catholiques, de l’Orient à l’Occident » (Hugo Ball).

 

Puis au final, Hugo s’est laissé porter par les flots du Canal de la Giudecca, dans une gondole, sous le regard de nos invités tels Johannes Gees et Daniel Binswanger. Christian Uetz en profita pour hypnotiser le public avec une performance philosophique et poétique et Faber fit chavirer nos cœurs avec ses chansons: « Bella ciao, ciao, ciao ».

 

Arrivederci novembre rosso shocking !

 

Francesca Sarah Toich rezitiert und ist Dante

Francesca Sarah Toich récite et est Dante

Gondola, gondola für einen magischen Bischof

Une gondole pour un évêque magique

Faber has not left the palazzo yet…

Faber n’a pas encore quitté le Palazzo…

Christian Uetz hypnotisiert das Publikum im Palazzo Trevisan

Christian Uetz hypnotise le public du Palazzo Trevisan

 

Philippe Eustachon lit le Marquis de Sade sur le lido